Malaga Travel Guide Guía turística de Málaga Informaţii turistice Malaga Malaga, Informacja turystyczna Malaga, turistické informace Малага най-важна информация Малага туризъм Бряг на слънцето Андалусия Informação Málaga turismo Informazioni Malaga turismo Малага столица Информация Малага туризм Коста дель Соль Андалусия Málaga Hauptstadt Information Tourismus Costa del Sol Andalusien Guide du tourisme à Malaga Rejseguide for Malaga Malaga Seyahat Rehberi Malaga reisgids Malaga vodič za putovanje 马拉加 Malagai vendég kalauz

Malaga


 


L’ Histoire de Malaga

Les archéologues ont trouvé à Malaga des restes néandertaliens de moins de 30 000 ans et de nombreux scientifiques pensent donc que l’Homme de Neandertal aurait pu coexister avec des humains. De même à Zafarraya (à 60 km à l’est de Malaga), des restes retrouvés dans l’une des grottes près du village ont confirmé que la province de Malaga pourrait être le dernier site d’Europe occupé par l’Homme de Neandertal.

Il fallut encore quelque temps pour qu’émerge Malaga. Malaga, alors nommée ‘Malaka' (endroit où l’on sale le poisson), fut fondée par les Phéniciens vers 800 avant JC, et servait d’enclave commerciale, après la colonisation qui s’était amorcée en 1100 avant JC avec la fondation de Gadir (Cádiz).

Teatro Romano - MalagaAprès la défaite des Phéniciens par les Grecs (6e siècle avant JC) ceux-ci fondèrent la colonie nommée Mainake. Ils contrôlèrent la ville jusqu’à ce qu’elle fut détruite par les Carthaginois, qui vécurent dans la région jusqu’en 206 avant JC. Ils se trouvèrent impliqués dans les Guerres Puniques (qui prirent fin en 202 avant JC) et furent finalement chassés de Malaga et de toute la péninsule ibérique (Espagne) par les Romains. Nommée Flavia Malacita par les Romains, Malaga fut ensuite convertie en un important point de transit, la ville étant reliée à d’autres enclaves romaines de la Péninsule et à d’autres ports de la Méditerranée. Le Théâtre Romain, au pied de la forteresse arabe, l’ 'Alcazaba', date de cette époque, et quoique de petites dimensions, il est l’un des plus anciens d’ Hispanie.

Après la chute de l’Empire romain, Malaga fut affectée par de larges mouvements de migrations et l’établissement de peuples germaniques, en particulier les Vandales Silinges, qui apportèrent d’Orient le credo arien. La chute de la monarchie gothique s’amorça au début du VIIIe siècle et les Arabes envahirent la Péninsule ibérique à partir des côtes d’Afrique du Nord.

Puerta de Atarazanas - MalagaMalaga tomba sous leur domination en 743. Malaga se convertit en une ville florissante, entourée de remparts avec cinq grandes portes. La ville était composée de nombreux faubourgs avec une route allant d’est en ouest qui reliait le port et l’Alcazaba avec l’intérieur des fortifications. Les faubourgs étaient occupés par les marchands génois et Juifs installés à l’écart du reste de la ville. Au XIIIe siècle, Abderramán III fit construire la Puerta de Atarazanas qui donne accès au Marché Central de nos jours (voir photo ci-dessus). Les premières tentatives de reconquêtes eurent lieu au XIVe siècle, mais ce n’est que vers la fin du XVe siècle que les Rois Catholiques y parvinrent.

Malaga fut conquise le 19 août 1487 ( la dernière ville reconquise étant Grenade en 1492). De même que la reconquête, les communautés religieuses jouèrent un rôle prédominant dans le développement urbain, en intégrant les faubourgs alentours. On créa, pour la première fois, une grande place, la Place Principale, (aujourd’hui Place de la Constitution), et les couvents de la Victoire et de la Trinité furent fondés.

A Malaga, une période d’optimisme fut suivie par des revers de fortune. Les XVIe et XVIIe siècles furent caractérisés par des épidémies et de mauvaises récoltes, en plus de la crise économique provoquée par l’expulsion des Maures.

Cathédrale de MalagaLe port fut construit au XVIIe siècle, puis agrandi. Les travaux de la cathédrale, commencés en 1528, ne furent terminés qu’au XVIIIe siècle, quand l’époque baroque était déjà bien avancée. On effectua à la même époque de nouveaux travaux d’agrandissement du port, relançant ainsi la reprise des siècles précédents.

Au XIXe siècle, l’urbanisme connut un important développement à Malaga, avec notamment une différence marquée entre la zone industrielle et le quartier résidentiel avec ses énormes villas et hôtels. Les rues principales, ‘Calle Marqués de Larios' et ‘Alameda' furent ouvertes. Les événements négatifs marquants du XIXe siècle furent la crise économique et les conséquences Obelisco Plaza de la Merced - Malagapolitiques dues à la tyrannie du Roi Fernando VII (qui permit que Torrijos et ses hommes soient fusillés). Un obélisque (voir photo, à droite ) fut érigé en l’honneur du Général et de ses hommes sur la ‘ Plaza de la Merced ', qui est aujourd’hui le centre des activités culturelles et des fêtes populaires. Les premières décennies du XXe siècle ne furent pas très prospères, mais à partir des années soixante, l’essor du tourisme en Espagne transforma Malaga. Des millions de gens ont choisi Malaga pour leurs vacances et des milliers pour s’y installer. Malaga est maintenant la cinquième ville d’Espagne en importance et est une capitale européenne moderne, cosmopolite, enrichie par la diversité de ses résidents et le mélange de cultures différentes. Depuis 1992, Malaga bénéficie d’une vaste infrastructure routière fabuleuse qui relie la ville au réseau autoroutier espagnol. Son aéroport est l’un des plus importants d’Europe.

retour en haut de page

suivant  

Conditions d’utilisation de ce site: bien que tout effort ait été fait pour garantir l’exactitude des informations contenues sur ce site, Malagainformation.com ne saurait être tenu pour responsable du contenu et décharge toute responsabilité des dommages ou préjudices subis par l'utilisateur consécutifs à l'accès au serveur ou à l'utilisation des informations et des applications du site.


 
Cours d’espagnol in Espagne
    Cours d’espagnol à Malaga  


Carte de Malaga Andalousie Espagne
 agrandir  

 

Introduction | L’Histoire de Malaga | Infos pratiques | Cartes de Malaga | La Météo | Se déplacer | Les Journaux | L’Ecole Cervantes

Les Monuments | Les Musées | Malaga la nuit | les Plages | Les Restaurants